L'éducation à la citoyenneté n'est pas une chose à prendre à la légère en salle de classe. Elle permet à l'élève de se positionner comme citoyen de sa municipalité, de son pays et du monde entier. Ses principes de base font qu'elle est étroitement liée à l'exercice de la pensée critique en salle de classe.

D'abord, Vigneault (2003) énonce 3 principes de base qu'il est nécessaire de respecter pour avoir un bon scénario, qui fait appel à la pensée critique et l'éducation à la citoyenneté, soit :

- L'étonnement
- Le doute
- La réflexion

Pour ainsi dire, il vous faut avoir une activité qui puisse rejoindre ces trois principes d'une façon ou d'une autre. Toutefois, ce n'est que le point de départ de l'éducation à la citoyenneté. Il existe quelques types ou approches possibles.

Trois types d'éducation à la citoyenneté selon Galichet (2005) :
Type
Description
Principes pégagogiques
Exemple
Citoyenneté libérale
- Citoyenneté davantage axée sur la droite politique. L'action du citoyen vise à la connaissance et au respect des lois et des règles.
- Enseignement des lois.
- Modélisation
- Action individuelle
- Béhaviorisme
- Les élèves font une recherche sur la Charte des Droits et Libertés et l'interprètent.
Citoyenneté républicaine
- Citoyenneté davantage axée sur la gauche politique. Vise le bien commun.
- École ouverte sur la communauté.
- Sorties scolaires.
- Participation de tous.
- Les élèves montent un documentaire vidéo sur un enjeu géographique local et le présentent à la mairie.
Citoyenneté délibérative
- Citoyenneté davantage axée sur le questionnement actif et réflexif. Elle vise la prise de position, le débat et la remise en question.
- Débats
- Réflexions
- Questionnement de haut niveau
- Organiser un débat sur la mise en place d'une usine dans SimCity 4.
Notez que les trois types d'éducation à la citoyenneté peuvent être exploitées en salle de classe. Toutefois, il est obligatoire de rejoindre au moins un de ces types pour être en mesure d'enseigner l'éducation citoyenne.


Comment faire de l'éducation à la citoyenneté en classe?
1. Examiner le contenu d'apprentissage.
2. Dégager un thème citoyen. Une réflexion pédagogique doit s'effectuer ici.

Exemple : La Révolution française -> Déclaration de l'Homme et du Citoyen. -> Droits et libertés -> Questions pour les élèves sur la pertinence de la réflexion.

3. Construire une activité selon le type d'éducation à la citoyenneté choisie (selon Galichet, 2005).

Résultats d'apprentissage (si non disponible dans le programme d'études) :

Pour combler cette lacune, on utilisera les résultats d'apprentissages suivants, qui sont les mêmes que ceux d'histoire au secondaire (MENB, 2006). Cependant, il est de mise d'utiliser le code CIT en plus du numéro du résultat d'apprentissage spécifique pour les identifier. Ci dessous, en caractère gras est inscrit le résultat d'apprentissage général, tandis qu'en italique figurent les résultats d'apprentissages spécifiques.

CIT. Démontrer une appréciation pour une citoyenneté active, moderne et ouverte.

CIT1. Démontrer une compréhension des principales valeurs qui fondent une société démocratique.
CIT2. Évaluer les retombées de la participation à la vie collective.
CIT3 Démontrer une appréciation de la richesse et de la diversité des sociétés étudiées.


Références :

Galichet, F. (2005). Les paradigmes de la citoyenneté. L’école, lieu de citoyenneté. Paris : esf.
MENB. (2006). Programme d'études : Histoire du Monde [[tel:42211/42212|42211/42212]], Histoire du Canada [[tel:42311/42312|42311/42312]], Histoire de l'Acadie 23411. Fredericton, NB : Direction des services pédagogiques.

Vigneault, L. (2003). La formation du citoyen, Une perspective philosophique. Encounters on Education,4 (Fall 2003). 11-26.